19/09/2006

Il ne veut plus de son nouveau pénis

Le premier greffé du pénis, un Chinois, veut qu’on lui retire son nouveau Popol, qu’on lui avait installé huit mois après un grave accident.

L'infortuné - mais non moins généreux - donneur du pénis devenu indésirable est un mec de 22 ans en coma végétatif (à qui on n'a pas demandé son avis, forcément).

Mais le greffé et son épouse ne veulent plus du nouveau zizi et ce, malgré le fait que la greffe prenne bien.

Insatisfaits des performances du nouvel engin, peut-être ?

Ils auraient pourtant dû s’en douter. Vu l’état du donneur, fallait tout de même pas qu’ils s’attendent à tomber sur une quéquette très éveillée …

PS : le pire est à craindre pour le pauvre zizi, désormais tout à fait inutile.

22:32 Écrit par St dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sexe, greffe, medecine |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.