01/09/2006

 La saga du Standard de Liège

Pour inaugurer ce blog dédié au commentaire - si possible décalé, voire déjanté - de l'actualité, voici un morceau de choix dans le domaine du surréalisme : le nouvel épisode de l'interminable saga (pléonasme ?) du Standard de Liège.

Il faut dire qu'on nous livre là un morceau de choix : on vire Boskamp et tout son staff, et promis, tout ira mieux avec les nouveaux ... Pas si nouveaux que ça d'ailleurs, puisque le Preud'homme, il a quand-même un sérieux goût de déjà vu ...

Et puis surtout, ce qui frappe sur la photo, c'est sa joie d'être là. Tiens, à y regarder de plus près, Ferrera a l'air tout aussi content que lui ...

Bon, trêve de plaisanteries. Et si on retombait gentiment sur terre et accepter l'évidence ?

Quelle évidence ? Celle que les clubs de football ne sont plus rien d’autre que des entreprises commerciales.

Et qui dit entreprise commerciale dit stratégie. Aucune entreprise commerciale n'est viable sans une stratégie claire et une vision à long terme. Je parle ici des entreprises totalement indépendantes, pas de celles qui survivent grâce aux subsides. Tiens à propos de stratégie, il serait intéressant d’interroger les dirigeants du Standard pour savoir quelle est la leur …

Fervent supporter du Sporting d’Anderlecht mais néanmoins ouvert d’esprit, j’ai une pensée émue pour tous ceux du Standard, à qui la direction du club raconte des sornettes depuis 20 ans et qui, contre vents et marées, ont gardé espoir et patience et ont continué à payer leur abonnement ou leur billet au stade.
Au vu du dernier épisode de la saga, j’ai vraiment l’impression que la direction du club ne supporte pas les gens qui disent ouvertement la vérité et encore moins quand cela se passe devant les caméras de télé, qu’elle n’a aucun respect pour les supporters et pour couronner le tout, qu’elle n’a aucune idée de la manière de procéder pour remettre le club sur les rails à long terme.

Tout ce cirque est à pleurer de rire. Ou à pleurer tout court, selon ... Une fois de plus, la direction du Standard vient de prouver que le ridicule ne tue pas. Mais pour combien de temps encore ? Dans le privé, on en a viré pour bien moins que ça.

Une pareille démonstration d’incompétence ne peut durer éternellement. Car si les supporters du Standard sont sans aucun doute les plus chauds du pays (dans le bon sens du terme), patients et peu rancuniers vis-à-vis de leur équipe favorite, ils ne patienteront certainement pas deux décennies de plus !

Commentaires

biker Et pourtant, on y a cru...On a failli être champions! Malheureusement, une fois de plus, les dirigeants et les joueurs se moquent des supporters...Une fois de plus, on constate que les droits priment sur les devoirs. Mais le pire, c'est qu'on continue à y croire alors que le championnat a été truqué tout comme le championnat italien. Alors, quel est l'intérêt de perdre son temps à regarder les matchs?

Écrit par : ber | 04/09/2006

Les commentaires sont fermés.